Analyse SWOT de la journée d’etudes du 25 mars 2019 “Evaluation générale. L’agence de notation comme dispositif artistique #1

Analyse SWOT réalisée par Magali Nachtergael

La journée du 25 mars 2019 a réuni les participants au projet Évaluation générale. Cette première réunion collective avait pour but de présenter les enjeux de l’évaluation, de positionner le projet en fonction des compétences des personnes en présence et de déterminer pour la suite du projet les modalités d’application de l’évaluation générale sous l’égide de l’Agence de notation. La réunion s’est tenue de 9h30 à 18h dans les locaux de l’université Paris VIII.

Forces

  • Les personnes en présence maîtrisent parfaitement le sujet de l’évaluation. Ils sont eux-mêmes évaluateurs ou ont été évalués. 
  • Elles sont organisées en agence de notation avec une gouvernance forte et déterminée.
  • Elles disposent d’équipement de ressources propres et d’une workforce adaptée. 
  • Le réseau d’évaluation couvre un large pan des domaines évaluatifs contemporain.
  • Le point de départ poétique en fait un projet unique et bien identifié. 

 Faiblesses

  • Les principes d’évaluation et les critères ne sont pas déterminés, et le manque de consensus sur les outils, les objets et les méthodes peut poser problème.
  • Il manquerait un poste dédié à 100 % au projet pour le recueil de données, leur editorialisation et pour les prises de contact notamment. 
  • Pas de partenaires au sein d’une entreprise ou d’une agence de notation.

 Opportunités

  • La communication autour du projet peut par cercle concentriques et de connaissance permettre d’avoir accès à des items évaluables pertinents et fins (conseil administration, grosses entreprises, soins, affects). 
  • L’agence de notation pourrait potentiellement générer des profits.
  • L’agence de notation pourrait déposer un modèle d’évaluation poétique brevetable et/ou exportable.

 Menaces

  • La dispersion des modalités d’évaluation peut générer un handicap de visibilité pour la cohérence de l’action de l’agence de notation.
  • L’évaluation peut être mal perçue voire rejetée tant du côté des sujets soumis à évaluation/dévaluation mais aussi du côté des agences/organismes concurrents. 
  • L’agence de notation pourrait reconduire la violence évaluative.

 


Une réflexion sur « Analyse SWOT de la journée d’etudes du 25 mars 2019 “Evaluation générale. L’agence de notation comme dispositif artistique #1 »

Répondre à Citton Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.